Le Petit-Quevilly

La volonté de cette page n’est pas de retracer l’histoire intégrale de la commune, toutefois, il me paraît important de la situer dans le temps et de comprendre comment ce territoire s’est, au fur et à mesure, construit. Approcher sa dimension économique, politique et ses habitants. Il est essentiel d’ interroger l’histoire pour comprendre la structuration sociale et économique de cette commune afin de mieux en appréhender les spécificités.

De ce fait, je suis en constante recherche de témoignages d’habitants, d’anciens habitants du Petit-Quevilly, de salariés, d’anciens salariés et de retraités des sites industriels installés sur cette commune. 

Toutefois, nous pouvons d’ores et déjà avancer que le site internet de la commune est, au regard de son histoire, bien renseigné. Sur le net, d’une manière générale, peu de traces historiques sont proposées. Je sais que je vais devoir chercher, puiser dans les livres, articles et bien sûr accorder une place fondamentale aux rencontres. De prime abord, ce qui retient mon attention c’est une histoire qui semble tronquée, des dates et des périodes manquent à l’appel…A suivre donc…

L’histoire du Petit- Quevilly, en dates, depuis le X ème siècle, est racontée ici:Petit-Quevilly jusqu’à 1840

Screenshot_2019-02-25 La Goutte de Mémoire Galerie photos - LES RUES

  • C’est aussi un peu grâce à Charles Théron* que j’ai pu avoir accès à des éléments concernant Petit- Quevilly notamment des cartes postales et ce plan de la ville de 1955.

*Charles Théron (1926 -2018) fut médecin, écrivain, artiste, adjoint à la mairie du Petit- Quevily, chargé des affaires culturelles…Il a, en 1992, écrit une histoire sur les rues du Petit-Quevilly et un ouvrage, Mémoires, consacré à la commune.Blog la « Goutte de Mémoire », Portrait de Charles Théron par André Ruellan

maletra-petit-quevilly.jpg

  • L’usine Malétra ( Fondée en 1808 par Pierre Malétra, maître marchand à Rouen, elle fut à la pointe de l’industrie chimique à la fin du 19ème siècle /les fours Malétra pour brûler les pyrites firent le tour du monde/ – Cette usine employa jusqu’à 800 personnes. Le directeur construisit de nombreuses habitations pour son personnel autour de l’usine. Celle-ci cesse toute activité en 1963. Le site fut démoli en 1971 et l’on y construisit en 1974 le quartier Nobel-Bozel.Source site internet Petit -Quevilly

Les deux sites de Nobel- Malétra (24 hectares) et l’histoire industrielle de la commune seront abordés ultérieurement notamment lors de l’évocation de la pollution des sols de certain sites du Petit-Quevilly à partir de la Base de données BASOL (Ministère de la transition écologique et solidaire) sur les sites et sols pollués (ou potentiellement pollués) appelant une action des pouvoirs publics, à titre préventif ou curatif. La fiche du site Nobel – Malétra date du 11/06/2012: BASOL-Petit-Quevilly-NOBEL-MALETRA

Vous pouvez consulter ce document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) de la commune dicrim-petit-quevilly

  • Par ailleurs, le photographe Henri Salesse* a entrepris un travail sociologique et documentaire, en 1952, passionnant sur la commune, ses habitants. Une enquête photographique sur l’habitat que vous pouvez consultée ici: Henri Salesse, photographe salarié

*Henri Salesse, né le 22 janvier 1914 à Paris, et mort dans la même ville en 2006, est un photographe français. Il a été photographe au ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme de 1945 à 1977.

Je reviendrai, dans le cadre d’un article, sur le RDV obtenu auprès de ce service avec Michel Croguennec, responsable des Archives municipales et du patrimoine historique du Petit- Quevilly et co- auteur, avec Alain Alexandre, d’un ouvrage, paru en 2013, Histoires d’usines – 180 ans de vie industrielle dans l’agglomération rouennaise, aux éditions L’Écho des Vagues.

J’ai également l’intention de rencontrer les services notamment sociaux afin d’avoir une vision plus précise de la précarité de cette commune, une des plus pauvres de France,  et de mesurer de quelle manière s’est construite la stratification de sa population.

Au fil du temps, des témoignages et des archives, cette page sera renseignée et régulièrement mise à jour. (Février 2019)

Henri Salesse Immeuble Joseph Lebas Petit Quevilly nov 1952

Henri Salesse, immeubles rue Joseph Lebas du Petit- Quevilly, novembre 1952